La Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe fait l’acquisition du Salon de l’agriculture

La Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe fait l’acquisition du Salon de l’agriculture

La Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe fait l’acquisition du Salon de l’agriculture et confirme ainsi son leadership dans l’organisation d’évènements agroalimentaires au Québec.

En discussion depuis 3 ans, c’est maintenant conclu. À la suite de l’offre d’achat-vente signée ce matin, la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe se porte acquéreuse des actifs suivants :

• Le Salon de l’agriculture
• Le Gala Cérès
• Expo-Champs

Il est à noter que seulement les actifs de la Fondation ne font pas partie de la transaction et que la Fondation du Salon de l’agriculture maintiendra ses activités avec sa gouvernance distincte. L’annonce de cette importante nouvelle a été présentée en conférence de presse, ce mercredi au Pavillon La Coop sur le site d’Espace Saint-Hyacinthe. C’est dans un esprit de continuité des affaires, que cette transaction s’est réalisée et deviendra effective en février 2019.

Historique de l’entreprise

La Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe est un organisme à but non lucratif dont la mission première est de promouvoir l’agriculture sur son territoire.

La tenue des premières expositions agricoles à Saint-Hyacinthe remonte à l’année 1837 alors que les agriculteurs avaient l’habitude de se rassembler dans la halle du Marché pour présenter et vendre leurs produits. En 1846, quelques personnalités de Saint-Hyacinthe ont procédé à la fondation de La Société d’agriculture du comté qui a pour mission d’organiser l’Exposition agricole annuelle à Saint- Hyacinthe et d’encourager l’agriculture régionale.

Mission de la Société

Par la tenue d’exposition sous toutes ses formes, elle sensibilise le milieu urbain au vécu et à la réalité des producteurs agricoles. De plus, elle offre une vitrine sur les technologies sectorielles et favorise la commercialisation de produits agroalimentaires. La Société emploie une dizaine de personnes à temps plein en plus d’une centaine d’employés saisonniers et de nombreux bénévoles pour la tenue de grands évènements tels que l’Expo de Saint-Hyacinthe, Le Suprême Laitier et le Gala Excellence Agricole Montérégie-Est. Elle possède aussi un parc immobilier de première importance qu’elle met à la disposition de ses clients et partenaires.

Mission du Salon de l’agriculture

D’autre part, le Salon de l’agriculture est un organisme sans but lucratif dont la mission consiste à mettre en valeur les nouveautés technologiques de nature à améliorer le sort de la classe agricole par la présentation de deux expositions chaque année : le Salon d’hiver en janvier à Espace Saint-Hyacinthe, et Expo-Champs chaque fin d’été. L’organisation appuie financièrement la formation de la relève agricole par l’intermédiaire de sa Fondation sous forme de bourses d’études et de projets de recherche, d’organisation de colloques et de symposiums destinés à l’avancement de la science agricole.

Le Salon, 33e édition en janvier 2019 :

  • Un rendez-vous d’affaire incontournable;
  • Plus de 300 exposants; des produits, de la machinerie, des conférences, de l’équipement, des services et de la technologie agricole;
  • À Espace Saint-Hyacinthe sur le site de l’Exposition de Saint-Hyacinthe.

Le Gala Cérès

  • Valorise annuellement la contribution d’hommes et de femmes à l’évolution des secteurs agricoles et agroalimentaires.

Expo-Champs

  • À Saint-Liboire, 21e édition en août 2019 :
  • 50 Ha de produits et services;
  • 320 exposants;
  • Rencontres de partenaires d’affaire, de conseillers et d’amis;
  • Essais de nouvelles machineries;
  • Observations des nouveaux cultivars;
  • Démonstrations commentées avec des spécialistes.

La gouvernance de la Société d’agriculture

La gouvernance de la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe (La Société d’agriculture du district de Saint-Hyacinthe fondée en 1936) est sous la responsabilité du Conseil d’administration et est dirigée par les présidents et vice-présidents des six Sociétés d’agriculture locales suivantes :

1. La Société d’agriculture du comté de Rouville fondée en 1830 ;
2. La Société d’agriculture du comté de Saint-Hyacinthe fondée en 1846 (devenue Vallée des Maskoutains) ;
3. La Société d’agriculture du comté de Richelieu fondée en 1849 ;
4. La Société d’agriculture du comté de Bagot fondée en 1856 ;
5. La Société d’agriculture du comté de Verchères fondée en 1868 ;
6. La Société d’agriculture du comté de Chambly fondée en 1921 (devenue du Chambly régional).

Avantages

Suite à l’acquisition, la Société d’agriculture emploiera 15 employés à temps plein et environ 450 employés pour la tenue des différents évènements. Une équipe de professionnels qui ensemble saura encore faire grandir notre belle industrie.

L’organisation compte améliorer l’efficacité de ses services administratifs concernant l’organisation des évènements, par l’ajout de nouvelles compétences et ainsi offrir davantage aux clients, exposants et visiteurs, pour contribuer à l’essor de l’agriculture et de l’agroalimentaire du Québec et du Canada.

 

 

Le Salon de l’agriculture recrute!

Le Salon de l’agriculture recrute!

Notre nouvel agent de communication et marketing, qui se joindra cet automne à l’équipe du Salon de l’agriculture, aura comme principale responsabilité l’élaboration et la mise en œuvre de nos stratégies de communication et de marketing. Il relèvera un défi stimulant en collaboration avec les autres membres de l’équipe et les partenaires stratégiques. Aidez-nous à trouver la perle rare!

Consulter l’offre d’emploi:

Agent de communication et marketing – Offre d’emploi

 

Historique de la 19e édition (2017)

Historique de la 19e édition (2017)

20e édition d’Expo-Champs

Du 28 au 30 août 2018 à Saint-Liboire.

En 2017, après 8 années à la barre du Salon de l’agriculture et d’Expo-Champs, Léon Guertin me cédait sa place à la direction générale. Par bonheur, c’est sous un ciel radieux, que s’est déroulée la 19e édition d’Expo-Champs les 29, 30 et 31 août 2017. Cette année-là, les démonstrations commentées sur le terrain Ouest portaient sur les semoirs à maïs alors que sur le terrain Est, une clinique sur l’utilisation des pneus en agriculture présentait les critères à considérer dans le choix des pneus à utiliser selon le travail à effectuer et expliquait l’importance de les gonfler à une pression adéquate.

L’organisme Agri-carrière a choisi Expo-Champs pour procéder au lancement de 2 nouveaux programmes d’apprentissage en milieu de travail pour les métiers d’opérateur de machinerie agricole et d’ouvrier avicole et Pro-Éthanol a convié le groupe de producteurs de maïs, ayant contribué à son développement et à son succès, à célébrer ses 20 ans de fondation.

Le Bureau mobile RBC, équipé d’un guichet automatique, était présent sur le site. Le service de taxi était pour la première fois offert par les bénévoles de l’organisme au Cœur des familles agricoles qui profitaient des trajets pour échanger avec leurs passagers.

Historique de la 18e édition (2016)

Historique de la 18e édition (2016)

20e édition d’Expo-Champs

Du 28 au 30 août 2018 à Saint-Liboire.

La 18e édition d’Expo-Champs s’est tenue les 30, 31 août et 1er septembre 2016. Au nombre des 14153 visiteurs, qui ont adoré leur visite, on comptait Jean Pronovost, le célèbre auteur du rapport de la Commission sur l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire québécois. Les démonstrations commentées cette année-là présentaient les charrues à versoir, équipées des nouvelles technologies européennes, et les chariots télescopiques, qui prennent de plus en plus leur place sur les fermes. Des séances de formation consacrées aux systèmes antipollution intégrés aux tracteurs ont été offertes par les professeurs et finissants du programme de Technologie du génie agromécanique. Le fonctionnement, les avantages, les inconvénients, les incidences sur la performance et les répercussions sur le quotidien du travail à la ferme ont été démystifiées pour le plus grand intérêts des producteurs présents.

L’exposition Le photographe est dans le pré, qui valorise le travail d’agriculteurs sensibles à la préservation des ressources et qui ont mis en place de bonne pratiques agroenvironnementales, a été présentée en grande première à Expo-Champs. Seize photos grand format accompagnées notamment de courtes explications sur les pratiques agroenvironnementales adoptées sur les entreprises ont été mises en valeur.

L’Association de la relève agricole de Saint-Hyacinthe étaient encore présente à Expo-Champs cette année-là dans le cadre d’un cocktail réseautage au Saloon alors que l’Association canadienne d’Agri-marketing invitaient les gens à rencontrer l’homme fort Hugo Girard dans le cadre d’un déjeuner-conférence sur la force du dépassement.

Historique de la 17e édition (2015)

Historique de la 17e édition (2015)

20e édition d’Expo-Champs

Du 28 au 30 août 2018 à Saint-Liboire.

La 17e édition d’Expo-Champs, qui s’est tenue les 1er, 2 et 3 septembre 2015, marquait la dixième année de partenariat avec Financement agricole Canada à titre de partenaire principal. Afin de rendre le site plus versatile, les organisateurs ont investi dans des installations permanente d’électrification sur le site. Cette année-là, 330 exposants étaient au rendez-vous pour proposer leur produits et services aux visiteurs. Parmi eux, une première présence d’un semencier biologique avec RDR grains et semences.

Au programme des démonstrations commentées, les moissonneuses batteuses ont littéralement volé la vedette. Six manufacturiers ont participé à cette activité, une première dans l’Est du Canada. Ils ont présenté des modèles qui peuvent se détailler à jusqu’à 1 million de dollars chacune. L’autre volet des démonstrations portait sur les presses à balles rondes nouvelle génération. Huit modèles de ces machines ultramodernes étaient en action pour le grand plaisir des visiteurs.

Le très jovial Marc Chaput a présenté une conférence inspirante devant un auditoire attentif le mercredi matin Alors que l’Association de la relève agricole de Saint-Hyacinthe proposait son 7e Agri-Défi sous le thème du canard. L’activité de pêche aux canards aimantés exigeait beaucoup de dextérité et de patience de la part des nombreux participants.